Retour aux articles

Innov’emploi participe à la Visite du chantier de la Tour LUMA au Parc des ateliers

14 septembre 2015

Différents acteurs de l’insertion professionnelle : les chargées de relation entreprise de Pôle emploi , son directeur , le directeur de la Mission locale  des jeunes d’Arles et quelques employées, et l’animateur du groupement d’employeurs multisectoriel  INNOV’EMPLOI du Pays D’Arles, ont, après une présentation sous forme de tour de table,  pris contact avec la cellule insertion d’Eiffage.

Cette matinée s’est déroulée en deux temps :

1) Exposé du projet LUMA

2)Visite de chantier

Le chantier de construction de la Tour LUMA est réalisé par le groupement d’entreprises suivant :

  • Vinci  (gros œuvre)
  • Eiffage  (construction métallique)
  • Cégelec / Crudelli / Tunzini (second œuvre : plomberie, électricité…)

Le chantier concerne la construction d’une tour de 56 m de haut (composée de 4 tours)  et de bâtiments complémentaires  (parking, cafétéria, salle d’exposition…)

La construction de la tour nécessite de mettre en œuvre, tout au long de la phase construction chantier,  des réflexions en lien avec les difficultés techniques imposées par sa construction (question de la réverbération des panneaux de verres, conditions climatiques notamment concernant les variations de températures ou encore le vent….). Ces aspects pouvant ainsi amener des modifications tout au long de la phase chantier et nécessitant une adaptation des équipes sur chantier. Pour un test grandeur nature, une réplique d’une partie de la tour a ainsi été construite.

  • L’aspect sécurité est un élément très important pour l’entreprise et nécessite d’être acquis par l’ensemble des salariés en poste sur chantier.

A ce titre Vinci a lui-même construit ou fait construire différents  éléments de sécurité chantier (passerelles, escaliers….) car adaptés à leurs exigences et pour certains éléments, spécifiquement pour le chantier LUMA. Les salariés doivent ainsi être très sensibilisés à la question de la sécurité chantier et le prendre en compte dans leur activité quotidienne. C’est une condition sine qua non du maintien  en poste sur le chantier.

  • Le nettoyage du chantier par les salariés est également un élément important. Les salariés ont ainsi pour consigne de laisser un chantier propre en permanence.

Profils de candidats orientés doivent être de manière générale des personnes volontaires et en capacité de modifier leur pratiques professionnelles aux exigences du chantier. La maitrise  de toutes les techniques du métier ne sont pas exigées.

  • Calendrier d’intervention des entreprises

La phase gros œuvre  réalisée par Vinci devrait prendre fin en mars 2016. La majeure partie des recrutements effectuée dans ce cadre est à ce jour réalisée mais quelques recrutements complémentaires ponctuels pourront intervenir.

Les autres phases concerneront la construction métallique de la tour par Eiffage avec la partie  chantier qui démarrera en janvier 2016 ( fin prévisionnelle en février 2017 ) et le second œuvre  pour Cégélec Crudelli Tunzini dès la fin de l’année 2015.